Reportage- 2011

Journée Internationale des droits de la Femme 2011

D'abord laissez moi vous poser une question : "le fait qu'il y est une journée de la femme le 8 Mars, impliquerait que les 364 jours qui restent sont celles des Hommes ?"

Je ne comprends pas ces journées sur ceci cela à croire que les élites qui les ont créées l'ont fait pour dire : "Bon vous avez vu on l'a fait !"

Arrêtons notre hypocrisie ! Arrêtons d'attendre la St Valentin pour dire je t'aime, Arrêtons d'attendre telle ou telle journée pour parler de certains sujets. Ce qui est pathétique c'est que ce jour là, le 8 Mars on pense toujours à la femme victime, comme si le reste du temps ce qui se passe derrière la porte on s'en fout. Comme si seulement ce jour là la souffrance de certaines est visible …..

Ce qui me désole est que l'on parle rarement des femmes qui réussissent et ont gravi les marches sociales par leurs compétences, ces femmes qui n'ont pas attendu le 8 mars pour être elles-mêmes tout simplement.

En 2010 je tombe sur une affiche "Toutes en Moto" et décide de voir ce qu'est le but de ce rendez-vous, au fur et à mesure de mes investigations je découvre que le but de ce rassemblement est de donner une image dynamique des Motardes. Malgré que je sois contre la stigmatisation de telle ou telle partie de la société j'ai décidé en cette année 2011 de suivre cet événement et rencontrer l'équipe qui a mis ça sur pieds.

Je milite pour dire depuis des années contre les personnes qui disent "Que la moto c'est une affaire d'homme", il faut qu'on arrête avec ce cliché ou la Moto ce n'est que masculin.

En 1998 je parlais déjà dans mon Article "Motardes or not Motardes" de ce paradoxe de faire un distinguo entre Homme et Femme aimants la Moto, Pour moi le terme générique et que nous sommes tous Motards sans distinction de sexe. Le second paradoxe est que ce distinguo est très Latin car au Québec il existe des courses mixtes sans que cela ne pose de souci à personne et dites vous que pour ces dames ce n'est pas le parcours du combattant pour trouver des sponsors.

A l'image de Marylène Croft une passionnée de moto qui a été la première québecoise a avoir participé à une compétition de Supermotard au Québec avec une 250 WRX Yamaha .

Copyright © Moto Club Des Potes

Quand je vois que pour des 24 h du Mans à une époque un team féminin a eu du mal à boucler son budget, deux façons de voir notre Monde tout simplement.

Copyright © http://www.toutesenmoto.com/

Revenons à "Toutes en Moto" avant de vous parler du RDV du 6 mars à Paris j'ai fait l'interview d'Annie Yahi :

 
Copyright © Moto Club Des Potes
Annie Yahi

BP : Annie peux tu nous présenter le but de "Toutes en Moto".
.
AY : Toutes en Moto n'est pas là pour promouvoir la pratique de la moto chez les femmes mais pour promouvoir la femme moderne. La moto n'est qu'un vecteur pour la promotion dans un monde qui ne voit la moto que masculine.
.
BP : "Toutes en Moto" existe depuis quand ?
.
AY :

"Toutes en Moto" est né en Janvier 2010, depuis la création de l'association, j'ai rencontré beaucoup de monde formidable,, dans divers milieu. J'ai été surprise du coté fédérateur de l'idée et constater que les Motards étaient loin pour leur majorité des Machistes comme veut bien nous faire croire la société.

La création de "Toutes en Moto" a fait suite à la journée de la femme du 8 Mars ou on ne montrait les femmes qu'avec toujours un misérabilisme et que certains sujets de société n'étaient mis au jour que lors de cette période. Cette date stigmatise tout sur elle-même et on a voulu montrer une image d'une femme moderne, réelle et dynamique qui sait ne pas se la jouer Victime.

.
BP : Certains ont il essayé de récup "Toutes en Moto" ?
.
AY : Non même la présence de la "FFMC" n'est là que pour leur expertise de la gestion des manifestations. Elle n'apporte que son expertise, c'est bien "Toutes en Moto" qui est organisatrice de l'événement.
.
BP : Et avec les Politiques ?
.
AY : Alors entre la Mairie de Paris (France) et la Mairie de Marseille (France) seule Marseille a pris la mesure et compris le but de notre action là ou la ville de Paris ne voit qu'une manif moto.
.
BP : Lors de notre enquête auprès des élus de la ville de Paris, ils considèrent que cette manifestation est une manif FFMC et Stop !
.
AY : NON ET ENCORE NON ! La manif a été déposée par "Toutes en Moto" et la "FFMC" n'est qu'un support logistique. Mais il est vrai que le dialogue avec eux est impossible malheureusement. On a essayé de les rencontrer et le dialogue a été un dialogue de sourd. Les Droits des femmes est un long travail qui ne pourra réussir que dans une union globale de la société et une écoute de tous.
.
BP : Pour Finir qui se cache derrière Annie ?
.
AY : Une Maman de 2 garçons, qui est arrivé à la Moto à 40 ans par goût d'indépendance et de liberté.

Copyright © Moto Club Des Potes

Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes

Suite à cette interview je me suis rendu le dimanche 6 mars au rassemblement et j'ai rencontré Anne Sixdeniers le binôme d'Annie.

 

Copyright © Moto Club Des Potes
Anne Sixdeniers


BP : Bonjour Anne en temps que RH dans un grand Groupe que penses tu de l'étude qui parle de la discrimination à l'embauche des femmes pratiquant la Moto ?
AS : Déjà j'ai été surprise à la sortie de cette étude, bien que je sois choquée dans certaines pratiques discriminatoires lors d'un recrutement sur des critères d'origine, de lieu d'habitation, d'âge… Mais sur la pratique de la moto, je reste sans voix. Je suis étonnée que le fait qu'une femme faisant de la moto puisse être discriminée uniquement sur ce point précis lors d'un recrutement. Après dialogue avec mes homologues RH et certaines femmes autour de moi, il s'avère que ces pratiques, bien que marginales existent malheureusement au 21ème siècle.
BP : Bon revenons à ce rassemblement t'as déjà des chiffres.
AS :
Oui en 2010 nous étions 250 motos pour 400 participants dont 30% d'hommes. Cette année nous sommes plus de 580 motos à ¼ du départ pas loin des 1000 participants, avec la même proportion d'hommes venus montrer leurs soutiens à notre démarche.

Copyright © Moto Club Des Potes

Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes

Copyright © Moto Club Des Potes

Je fais un tour parmi les participantes et participants, j'y retrouve quelques têtes connues, le cortège part et je suis surpris par le nombre de customs et Harley venus en nombre soutenir les organisatrices, encore une preuve pour les septiques que le monde Bikers est loin mais très loin de l'image que les médias en donne.

Copyright © Moto Club Des Potes

Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes
Copyright © Moto Club Des Potes

Je ne pouvais faire ce reportage spécial sur la journée de la femme sans vous parler d'Elodie Gossuin, Pilote Andros, ex Miss France et Europe en 2011, qui nous a accordé une interview lors de ces trophées au Stade de France.

Copyright © Moto Club Des Potes

Copyright © Les Interviews des Potes by Moto Club des Potes
A écouter

Pour finir il y a aussi depuis plusieurs années outre-Atlantique, Vicky Gray qui organise la Journée internationale du motocyclisme féminin. Lire notre reportage de l'édition 2010 de ce Rassemblement sur Sport Moteur Ca.

Copyright © http://motoress.com/readarticle.asp?articleid=551&c=femalerideday

Aller je dis à la prochaine.

@ + Le Taz Copyright © Moto Club Des Potes


Copyright Moto Club Des Potes, 2011